Porcelet extra fin

Morceaux à rôtir ou bien à griller au barbecue …

Les conserves

Pâté de tête, saucisses cocktail …

Salaison

Saucisse sèche, ventrêche salée, barde de lard …

Domaine du Catié

Des cochons laineux élevés en pleine forêt

Une viande fine, savoureuse et moelleuse

L’origine

L’origine du Domaine, il faut aller la chercher à la croisée de mes plus fortes passions, c’est un mûrissement de 50 ans de vie.

 

Ma première passion, celle du monde paysan qui ne m’a pas quitté depuis mon plus jeune âge.
Ma deuxième, celle de la liberté qui permet d’être acteur de sa vie.
Et enfin ma troisième acquise tout au long de ma vie professionnelle, celle de la gastronomie et des produits du terroir.

Devenir éleveur est en fin de compte un nouveau départ tant je le porte en moi.

L'origine du Domaine du Catié

La forêt du Catié

La forêt du Catié

C’est ma grand-mère Simone qui a acheté en 1925 cette belle propriété et avec l’aide de son mari François l’a petit à petit boisée. Ensuite mes parents l’ont gérée avec passion et conviction.
Située en zone de montagne à 750 mètres d’altitude à la croisée des influences méditerranéennes et océaniques, notre pays subit de forts coups de vent et des neiges lourdes. Il nous faut des arbres solidement implantés, ils doivent donc être espacés les uns des autres ce qui laisse place à une végétation abondante à leur pied.

Et voilà que germe en moi l’idée du sylvopastoralisme.

Le sylvopastoralisme

Il m’a suffi de clôturer des parcelles de jeunes douglas pour mettre en pratique mon idée d’élevage en forêt.
Le cochon s’est vite imposé, comment faire autrement avec cette forte tradition de charcuterie qui existe ici !
Le cochon Mangalitza ou familièrement appelé « cochon laineux » est la race idéale, un animal très rustique, à la chair fine et savoureuse reconnue par les plus grands gastronomes.

Le sylvopastoralisme

L'alimentation des cochons laineux

L’alimentation

Pour avoir une chair et un gras exceptionnels, les cochons doivent pouvoir brouter toute la journée de l’herbe, des ronces et d’autres bonnes choses.
Il faut préserver leur pâturage, c’est pourquoi dans mes parcs je ne mets pas plus de 10 à 15 cochons par hectare.
En complément, je leur donne tous les jours de l’orge germée et de la luzerne.

Une production hors norme

Mon élevage est atypique par son investissement matériel faible : des clôtures, une Kangoo 4×4, des barriques pour faire germer l’orge et le sylvopastoralisme permet en même à la parcelle de donner du bois.
Mon principal investissement c’est le temps.
Il faut deux ans et demi à trois ans pour élever un cochon laineux. Toutes mes bêtes pâturent dans de grands parcs de la naissance à l’âge adulte, elles ont une vie sociale, sont calmes et tranquilles.
Tout ceci n’est pas la norme pour l’Union Européenne et par conséquent, je ne bénéficie d’aucune aide type PAC.

Un élevage de cochons hors norme

Une viande exquise 100% naturelle

Une viande exquise 100% naturelle

Des animaux élevés dans de telles conditions donnent une viande exceptionnelle, fine, savoureuse et puissante à la fois.
Tous mes produits sont garantis 100% naturels sans aucun additif, sans colorant et sans conservateur.
Les salaisons sont faites sans nitrite uniquement avec du sel et du poivre.